Percer les secrets des forêts de varechs

La Kelp Forest Foundation s'efforce de combler les lacunes scientifiques concernant les forêts de varech et de mettre les nouvelles connaissances à la disposition du public, dans le but ultime d'exploiter le pouvoir du varech géant pour contribuer à restaurer la santé de la planète. L'un de leurs projets actuels consiste à étudier une forêt de varech robuste en Namibie afin de comprendre les facteurs ambiants qui déterminent la croissance, la séquestration du carbone, la composition des nutriments et la capacité de filtration de l'eau des plantes. Ces données contribueraient non seulement à la compréhension de cette précieuse espèce, mais pourraient également déboucher sur la toute première méthodologie de culture de varech en mer et sur des normes de certification pour les crédits de carbone bleu basés sur le varech. Ce travail remarquable ne serait pas possible sans des capteurs de nutriments à l'épreuve de la mer, capables de résister à l'exposition aux éléments dans l'océan. La Fondation Ocean Born est fière de fournir les fonds nécessaires à l'achat d'un tel capteur et attend avec impatience de connaître les résultats et les implications des recherches de la Fondation Kelp Forest.

À propos de Kelp Forest Foudation

La Kelp Forest Foundation, créée en 2021, s'attaque aux lacunes de la science en matière de forêts de varech et met les nouvelles connaissances à la disposition du public. Son objectif ultime est d'exploiter le pouvoir des laminaires géantes pour restaurer la santé de la planète. Même si le rôle et les avantages écologiques des laminaires sont actuellement peu étudiés, leurs recherches indiquent que le fait de favoriser un écosystème de forêts de laminaires précipiterait d'autres percées dans le domaine de l'océanographie, comme la désacidification, la création d'habitats et la séquestration du carbone. Leur dévouement permet d'améliorer le profil de cette espèce négligée et de redéfinir le varech comme un élément clé de l'action climatique océanique.